A Quoi S'attendre ?

Issus du spitz et du Husky, tous deux "primitifs", le PomSky ne manquera pas de vous surprendre! Encore faut-il le comprendre ;-)

"Primitif "

Souvent,  j'entends des personnes qui ne connaissent pas bien les primitifs, qu'ils sont "craintifs" envers les gens,  ou "dominants" avec les congénères . Grosse blague. Ces gens ne sont pas habitués à des chiens peu modifiés par l'homme,  avec toutes les caractéristiques physiques ET mentales ET émotionnelles que cela implique.


Le husky, pour la petite anecdote, était longtemps le seul chien aux yeux clairs. Si clair qu'on voit très bien dans son regard, ce qu'il observe, ce qui l'intéresse ou au contraire pas du tout. Trop dur d'accepter que notre chien détourne son attention de son MAÎTRE ! Trop dérangeant.  On élimine les yeux clairs dans la reproduction (pour les autres races). Reste donc ces yeux clairs chez le husky,  qui n'avait pas la même vocation.


La mode à changé,  et on réintroduit les yeux clairs aujourd'hui car ça plaît.

Un chien , prenons un labrador,  semble "content" de rencontrer des nouvelles personnes : il branle la queue,  vient vers elles, bref il "fait la fête ". C'est ce qu'on attend d'un chien, pas vrai?! D'ailleurs cette race est si "sociable ", "amicale ", et accorde rapidement sa confiance envers autrui. C'est un atout qui est utile pour les chiens guides, chiens d'accompagnement ou de thérapie. Il passe d'une famille à l'autre durant sa formation, et ne doit pas en être perturbé. On reproduit les meilleurs d'entre eux pour ces facultés là.


On ne les utiliserait pas comme chien de garde pour dissuader les voleurs, car il serait leur meilleur ami.  Chacun sa vocation,  et l'homme façonna les chiens selon son utilisation.


Les chiens aux oreilles tombantes,  comme le saint Hubert,  sera un excellent pisteur car les petites turbulences de ses oreilles au sol fera remonter les particules jusqu'à son nez, il est donc avantagé sur ses congénères. En reproduisant les meilleures pisteurs, on favorise le flair qui se développe mieux pour cela. Plus de capteurs sont présents que chez d'autres races.


Le lévrier a de longues pattes et un museau et corps fuselé pour la course.


Vous avez compris l'idée.


Donc on dit d'un primitif, qu'il est proche de ses instincts primaires,  sans sélection ni trop d'intervention humaine. Il pourrait survivre si on le laisse livrer à son sort.



Il est parfois considéré comme "difficile" pour un débutant,  parce que si ceux qui ont "de l'expérience " ne les comprennent pas, alors un débutant?! Eh bien, moi je préfère confier mes chiots à des familles qui n'ont pas l'expérience d'autres chiens, car justement ils n'auront aucun préjugé. Ils découvriront le primitif par ce que leur chien leur montrera.


Ils devront l'apprivoiser. L'observer, le comprendre. Non ce n'est pas un chien "clé en main ". Il y a du travail,  pour cette compréhension déjà, et pour le lien. Ce lien c'est la base de tout pour eux. S'il est solide, il ne se rompra jamais. Le primitif est loyal envers celui qu'il estime digne de confiance.


La confiance se gagne en étant JUSTE avec eux. Pas de masque,  pas de faux semblant. Soyez VRAI. D'ailleurs ils vous pousseront à cela. 


Du coup, non en effet, ils ne se laisseront pas aborder tactilement facilement si la personne en face ne les inspire pas. Elle porte sans doute un masque. Vous pourrez le sentir, vous aussi, si vous écoutez votre instinct. Certains feront avec, d'autres préfèrent l'évitement. ÉVITER ne veut pas dire CRAINDRE.


Laissez le choisir. Si vous le forcez, déjà votre lien va s'effilocher, et là il apprendra à se méfier.


Respectez le comme il vous respecte.


Il est “indomptable”, EN EFFET!! Il ne supporte pas qu’on lui impose quoi que ce soit. EN REVANCHE, il fera tout pour vous, s’il comprend l’intérêt, la motivation derrière la demande. Il n’obéit pas, il cherche l’intérêt. Vous comprendrez pourquoi ce type de chien ne convient pas pour n’importe quel travail ou n’importe qui. DONNER DU SENS à ce que l’on fait! Qui fait ça déjà pour lui-même?!


(AHAHAH ce que je les ADORE moi!!!!)


Pour ce qui est du "dominant" envers les congénères... rappelez vous,  ils sont peu modifiés par l'homme. Ils ont encore une communication primale.  Ils grognent,  claquent de la mâchoire, retrousser les babines. Oh méchant chien ! C'est juste de la communication. Oui,  ça impressionne si l'on ne connaît pas. Ça ressemble à des codes de bagarre. C'est parfois bruyant. Mais vous constaterez qu'entre eux, bien codés, pas de méprise. Tout le monde se respecte. Ok, les jeunes vont tester un peu les aînés. C'est sain cela dit. Les aînés éduquent les jeunes, ils apprennent les limites, et les auto contrôles.


Chez beaucoup d'autres races, les codes sont un peu édulcorés. Ça fait moins peur aux gentils humains. Mais du coup ils sont moins polis, d'un point de vue primitif. Ils n’écoutent pas les avertissements, leur aînés ne leur ont pas appris cela pareil. Donc quelques ajustements sont parfois nécessaires.


Ce n'est pas plus grave que cela, c'est comme chez nous ont se fait la bise pour se saluer, alors qu'en Asie c'est presque du viol déjà. Les limites, coutumes, barrières culturelles changent. Lorsqu'on le sait,  on s'adapte.


Laissez votre chiot apprendre, mais aidez-le . Intervenez s'il tente en vain de demander politesse et distance à cet autre chiot trop intrusif.


En gros,  ne pas juger lorsque l'on ne connaît pas. Observer, apprivoiser,  rester naturel, vrai, ouvert, et humble.


Cela ne convient pas à tout le monde j'en convient bien.


Pour les autres, bienvenue et bonheur auprès des prim’s !



Pono/pilikea

Cet article a pour but de révéler aux futurs adoptants, les bons et les moins agréables aspect de la vie avec un PomSky. J’ai posé la questions  à une vingtaines de familles, à savoir 5 choses compliquées et 5 choses merveilleuses avec leur compagnon. Car mon seul opinion serait juste subjectif tant je les adore :-) 


Je ne suis pas la seule d’ailleurs, certains n’avaient rien de négatif à dire non plus ;-) et bien du mal à s’arrêter à 5 choses merveilleuses!


Donc voici: (Le chiffre à droite correspond au nombre de personnes à avoir donné cette réponse )


 PONO (+) sur sondage de familles de pomskies de par le monde, par ordre décroissant:


1) Intelligent, aime le travail, apprend vite, obéissant (18)


2) câlin, doux, affectueux (14)


3) sociable, gentil, amical (12)


4) joueur, drôle, amusant, joyeux (12)


5) aspect: Beau, mignon, adorable, taille idéale (7)


6) calme (5)


7) n’aboie pas (5) ( attention au taux de spitz dedans)


8) proche de son maître, loyal (5)


9) bon rappel (5)


10) formidable avec les enfants (5)


11) sportif, vif (5)


12) indépendant, supporte la solitude (3)


13) bonne capacité de concentration (3)


14) bonne capacité d’adaptation (lieux, personnes, situations…) (3)


15) curieux (2)


16) propre, ne sent pas mauvais (2)


PILIKEA (-)


1) supporte mal la solitude, dépendant (8)


2) gourmand (6)


3) têtu (5) ( je dirai plutôt, n’obéit pas s’il ne comprend pas le pourquoi de la demande , comme la mule ;-))


4) rappel difficile en présence d’autres animaux (5)


5) tire en laisse (5)


6) mordille, mâchouille (si excité ou seul) (5)


7) creuse (5)


8) MUE (5)


9) Enérgie, excitation, actif (3)


10) concentration éphémère, facilement distrait (4)


11) voleur (de nourriture) (4)


12) aboie , chouine (4)


13) méfiant envers les inconnus (aboie) (3)


14) propreté tardive (2)


Vous voilà averti :-)




Quel Caractère ?

Selon ma croyance  (confirmée par mon expérience) chaque chien à sa propre personnalité. Certains traits de caractère  seront renforcés par une empreinte génétique certes, mais influençable par un environnement et une éducation. Donc résumer une race à une liste d'adjectifs est à mon avis très réducteur. 


L'exemple de mes deux chiennes illustre très bien mes propos: même race, même environnement et même éducation mais deux caractères bien différents: Tania est douce, discrète et conciliante alors que Zora va s'imposer et mener son monde selon son idée;-) un caractère bien trempé qui demande une forte présence de la part de l'éducateur . Toutes deux sont des coeurs d'amour debordantes de joie et de tendresse, dévouée et fidèles! 


●Ce que l'on dit du spitz en général (infos jugées pertinentes;-) :

- chien intelligent qui s'éduque bien

- proche de son maître et sa famille 

- méfiant envers les étrangers sans être agressif. Protecteur !

-tres câlin mais apprécie l'indépendance 

-instinct de chasse amplifié par l'effet de meute 

- donne de la voix en cas de danger ou de frustration, insécurité ou réclamations mais aussi joie ;-)  (gérable grâce à une éducation douce dès le plus jeune âge, plus difficile si le comportement devient une habitude - ne pas la laisser s'installer;-))

- chien drôle qui s'exprime beaucoup 

- sociables envers les autres chiens et animaux.


●ce que l'on dit du husky en général (il faut différencier les lignées sportives des lignées de beauté, les éleveurs ayant développé certains aspects en priorité selon leurs besoins respectifs. Le pomsky vient des lignées de beauté!):

-extrêmement intelligent 

-plein d'énergie et joueur

-sociable avec ses congénères

- en meute, l'instinct du groupe peut prendre le dessus: il faut rester le référent pour son chien !

-besoin de stimulations mentales et physiques, et de compagnie!

-supporte mal l'isolement 


● tout celà se retrouvera aléatoirement dans le PomSky! 

-grande intelligence 

-beaucoup d'énergie 

-besoins de stimulations mentales et physiques 

-besoin de compagnie 

-besoin de plaire

-creatif et expressif 

- aimant et fidèle 



Bien sûr il est important de renforcer les comportements qui nous plaisent et de ne pas laisser les comportements moins plaisants s'installer et ce depuis le plus jeune âge.